Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Navigate / search

Joyeux Noël et Bonne Année 2015

Toutes les équipes d’ABCIS industries vous souhaitent une très bonne année 2015.

Nous profitions de ces traditionnels voeux de fin d’année pour remercier tous les clients qui nous ont renouvelé leur confiance en 2014. Dans une contexte économique difficile pour l’agroalimentaire et le bâtiment, nos deux principaux secteurs d’activité, nous avons néanmoins pu mener de beaux projets.

Tout en maintenant notre offre de services en convoyage, machines spéciales et maintenance, nous avons en parallèle pris en charge des projets de conception de lignes de production plus conséquents et surtout plus éloignés de nos bases bretonnes traditionnelles. Deux projets ont ainsi été menés à l’export, l’un aux Seychelles et l’autre aux Etats-Unis. Cette démarche d’élargissement de notre zone d’intervention, en France et à l’export se poursuivra en 2015, plusieurs projets étant en cours de discussion.

Dans le secteur du bâtiment, l’activité de métallerie serrurerie d’ABCIS industries a presque doublé en 2014, sous l’impulsion de nos clients historiques ainsi que plusieurs nouveaux partenaires significatifs. Cette progression de l’activité se fait tant sur des projets de constructions neuves ou de grosses rénovations que sur de la maison individuelle ou des bâtiments collectifs.

Afin de poursuivre sur cette dynamique et apporter toujours plus de valeur à nos clients, le renforcement de nos capacités de conception de projets complexes est un objectif important pour ABCIS industries en 2015.

De nouveau nous vous souhaitons une très bonne année et vous disons à bientôt à Quimperlé ou ailleurs.

 

 

Prise en compte des contraintes dans les projets de convoyage

Dans le cadre des projets en process industriel, les équipes de conception d’ABCIS industries sont souvent amenées à répondre à des demandes pour de simples transferts de produit nu ou de contenants (boites, bocaux, fardeaux, caisses).
Les problématiques autour du convoyage sont généralement plus complexes qu’il n’y paraît au premier abord et les retours d’expérience des projets déjà menés sont très importants.

Quelques points de vigilance s’imposent dans la rédaction du cahier des charges ou de l’expression du besoin, afin d’être certain que toutes les contraintes ont été prises en comptes et que tous le risques ont bien été identifiés. La liste ci-dessous donne quelques exemples des informations essentielles :

– Typologie des produits à passer, sans oublier celui qui ne passe qu’une fois dans l’année.
– Températures cibles à l’entrée du process et en sortie de process si il y a une différence significative.
– Consistance des produits (les échantillons sont souvent éloignés du produit en situation réelle).
– Visualisation des convoyeurs de sortie et d’entrée des équipements existants pour une bonne prise en compte de problèmes de transfert (étanchéité, stabilité).
– Besoins d’accumulation, prise en compte de l’arrêt d’un équipement du process.
– Cadences cible, mais également cadence réelle, la sur-estimation du besoin n’étant pas forcément bonne.
– Fragilité, nécessité ou non de préserver l’intégrité et l’aspect visuel des produits.
– Nécessité de déplacer la ligne ou le convoyeur, fréquence réelle prévue des déplacements.
– Niveau de visibilité offerte aux opérateurs.

Chacun de ces points est important, ainsi que toutes les informations qui semblent évidentes pour les industriels, mais qui ne le sont pas forcément pour les fournisseurs. Cette vigilance est le gage d’une mise en production rapide et sans surprise.